MAC VAL

Aung KO, Nge LAY

« Mémoires », exposition de Nge Lay et Aung Ko dans le cadre de leur résidence d’artistes au MAC VAL

Du 3 juillet au 31 décembre 2022.

Rencontre avec les artistes, dimanche 3 juillet, à 17h.

Nge Lay (1979) et Aung Ko (1980) ont fui la Birmanie en 2021 menacés de mort en raison de leur statut d’artiste et de leur engagement pacifiste suite au coup d’état par la junte militaire birmane. Accueillis au MAC VAL, ils poursuivent leur lutte pour un retour à la paix et la libération de la dirigeante Aung San Suu Kyi. Leur démarche artistique est profondément marquée par cette situation. Créer dans ce contexte leur permet d’alerter sur les menaces, exactions et censures commises par la junte militaire.

Au MAC VAL, le couple reste engagé et attentif à la situation géopolitique de la Birmanie. Comme un mantra, dans plusieurs expositions en cours Nge Lay et Aung Ko poursuivent ce travail de mémoire, d’exploration du territoire, de rencontre, d’écoute et d’échange tout en conservant le souvenir des paysages birmans qui leur manquent tant.

À partir du 3 juillet, l’exposition « Mémoires » présente des œuvres produites durant la résidence des deux artistes au MAC VAL. Ce corpus est complété et enrichi par un ensemble de dessins et d’installations précédemment exposés à la A2Z Art Gallery, en mai 2022.

Mémoire fragmentée, Nge Lay
Avec Mémoire fragmentée, Nge Lay poursuit son travail sur l’histoire, la mémoire et l’environnement, un processus au long cours qu’elle a également réalisé en Indonésie et au Cambodge. Après avoir consulté et photographié les portraits et paysages datant de la fin du XIXe siècle, conservés aux archives municipales de Vitry-sur-Seine, elle a organisé des séances photo avec les habitants et plus particulièrement ceux du quartier du Plateau. Ces images ont été superposées à de vieilles photos de familles conservées par les habitants et à d’anciennes images de Vitry-sur-Seine afin de donner à voir autant de personnages, aux identités multiples mais toutes singulières installées sur ce territoire. Ces photographies ont été ensuite cousues sur tissus au format variable grâce à la collaboration avec une association de couture locale.

Métro Mémoire, Aung Ko
Durant sa résidence au MAC VAL, Aung Ko a filmé des habitants de Vitry-sur-Seine, Ivry-sur-Seine, Champigny-sur-Marne, Créteil, Paris ainsi que leurs territoires alentours. Ces films mêlent portraits et paysages qu’il a vu évoluer depuis son arrivée en août 2021.
De cette manière, il concrétise son souhait d’intégrer les récits des habitants issus de nationalités et cultures différentes, à sa propre narration, produisant ainsi un récit collectif.
Pour Aung Ko, dessiner des portraits, les filmer ou les sculpter est une manière de rentrer en connexion avec l’autre. C’est son outil pour faciliter la compréhension lorsqu’il n’existe pas de langage commun pour communiquer.

August 6, 2022
of 3